Moteur de XAD dehors

Publié le par Sebounours


page précédente :    les cardans
page suivante :        Bilan moteur


Et voilà, on y est. Il ne reste plus grand chose avant de pouvoir sortir la bête. On va donc commencer par retirer la grosse durite qui va vers le radiateur. On peut la voir sur la photo. Il restait encore de l'eau dedans, mais je ne me suis pas fait avoir cette fois ci ! Elle se situe sous le passage de roue avant droit. On enleve la durite du moteur mais on peut la laisser sur la carcasse, ce n'est pas très grave.....De toute façon, elle était chiante à enlever, car comme d'habitude, les vis étaient complétement rouillées. Temps de l'opération : 3 heures



On retire le cable d'embrayage....Rien de plus facile, on dévisse puis on fait passer le cable à travers le maintien en plastique (non visible sur la photo). On tire dessus, et vous voilà décablés !


On fixe maintenant une chaine (ou deux, ou une corde), aux deux supports de moteur. On ne peut pas les louper ! Ne pas prendre d'autre point de maintien. Ils sont fait pour, autant sans servir non ? Donc, une fois bien arimé, on vérifie que la chaine n'est pas coincée sous des durites d'injection.....si ça casse, c'est la merde ces truc là.



Maintenant on commence à dévisser les différents supports du moteur. Il y en a 3 en tout : un au niveau de la courroie de distribution, un autre au dessus de la boite de vitesse, et un dernier sous le moteur. On commence par le support de gauche (quand on regarde la voiture de face) qui se trouve à coté de la courroie de distribution, il suffit de déboulonner.


On dévisse ensuite, le support de moteur en bas (dans la fosse). Ensuite, on dégage la vis traversante à l'aide d'un outil, et on remonte en haut.


On maintient le moteur grâce au treuil ou au palan, qu'on relie à la chaine de tout à l'heure, afin de pouvoir débouler le dernier support de moteur qui se trouve au dessus de la boite de vitesse.


Il ne reste plus qu'à déboulonner le dernier support.....qui se situe, je le rappelle, juste au dessus de l'extremité de la boite de vitesse, à droite dans le compartiment moteur.


Et on tire le bouzin !


Une bien belle pêche non ?


Et voilà, une grosse étape de faite. Le démontage sur l'autre voiture sera forcement plus rapide, car maintenant, on a trouvé la technique pour le sortir sans trop de dégats.

Maintenant, il faut ranger le tas de feraille. Donc, pour cela, on remet les cardans en place, avec du fil du fer, afin de pouvoir resserrer les écrous de moyeu, et enfin remettre les roues....Bien sûr, ce n'est pas obligatoire, car les moyeux sont montés serrés, et pour bouger, il en faudrait beaucoup, surtout que la voiture est plus légère, mais bon......on ne sait jamais !


Et on revisse donc les moyeux...rappellez vous...le moyeu gauche défoncé.


Et voilà, il ne reste plus qu'à mettre les roues, on redescend la voiture, et on la range près des poubelles.

Fin de la première partie !!!!

Temps d'execution total pour l'extraction du moteur : 7h30 en prenant largement mon temps pour bien comprendre ce que je faisais.


Il y aura des erreurs qu'il ne faudra pas refaire :
- ne pas tirer sur le moteur alors que tout n'est pas démonté
- ne pas retirer la pompe à vide...car finalement, les durites sont....vides
- bien vidanger l'eau pour éviter d'en prendre plein la tête
- faire attention aux protections des rotules et des cardans
- mettre la chaine de manière asymétrique afin de pouvoir faire basculer la boite de vitesse en bas.
- remettre les rotules du porte fusée avant de redescendre la voiture....et faire attention à bien la stabiliser.


Prochaine étape : Nettoyer le moteur et vérifier ses organes principaux sans toucher aux réglages de la distribution et de l'injection. Changer la courroie de distribution aussi, car je ne connais pas son age, et éventuellement vérifier l'embrayage si le coeur m'en dit, car ça a l'air chiant à faire, et je n'ai pas encore été voir les prix.


page précédente :    les cardans
page suivante :        Bilan moteur



Publié dans Revision 205

Commenter cet article