Les cardans !

Publié le par Sebounours


page précédente :     Mise en place et vidanges
page suivante :         Moteur XAD dehors


Je rappelle donc, que je travaille avec une fosse....Ce qui est super pratique pour les élements qu'on a retiré aujourd'hui. J'ai dis "on" ? Oui, l'opération, je ne pouvais pas la faire seule, donc j'ai demandé à mon paternel de venir m'aider et finalement, c'est peut-être bien lui qui a fait 60% du travail....Quel fils indigne je fais. On a mis 2 heures pour s'en sortir


De plus, un conseil aussi pour ceux qui veulent se lancer là dedans, j'ai utilisé des gants fin comme ceux qu'on les medecins et personnels médicales. Ils peuvent se déchirer, certes, mais l'avantage, c'est que vos mains restent propres, et vous avez, bizarrement, beaucoup plus d'accroche et de maintien quand vous dévissez certaines pièces à la main. Donc, dès maintenant, chaque opération sur cette poubelle, sera accompagné des gants, car ils sont, je trouve, super pratique.

Première opération du jour : démonter les biellettes au niveau de la boite de vitesse. Rien de compliqué, il suffit de désserrer, l'écrou-contre écrou sur chacune, et la biellette se retire au niveau de la rotule....Ca me fait penser que j'ai oublié de virer le cable d'embrayage.....A faire demain donc !

Deuxième opération : Ensuite, il a fallu dévisser les deux boulons qui tiennent le collecteur d'échappement. Sur beaucoup de site, j'ai vu que ces deux vis étaient particulièrement chiante à enlever...Ben j'en ai pas eu l'impression. Sous la fosse, j'avais largement de quoi passer les mains, et les boulons sont partis presque tout seul.

Une fois enlevé, il suffit d'enlever les caoutchouts maintenant le pot. Et voilà, un joli pot d'échappement sur le coté sur lequel je vais récupérer le collecteur car il est plus récent que le mien.....Ma voiture va finir par être une frankenstein. C'est pas beau ça ?

Troisième opération : Enlever les durites de gazoil. Je ne l'avais pas fait la veille, car je ne savais pas si les durites étaient sous pression. Après un petit tour sur et dans ma revue technique (que je n'avais pas la veille), j'ai pu en tout tranquillité retirer ces durites, et mettre un morceau de scotch afin d'eviter que des merdes s'infiltrent dans la pompe d'injection. D'ailleurs, ça me fait penser que j'aspirerais les entrées avant de les connecter, histoire d'être bien sur qu'il n'y a rien dedans.

Quatrième opération : Les cardans. Si on veut retirer le moteur, il est nécessaire de retirer les cardans...une opération que j'ai effectué avec l'aide de mon père pour son expérience sur le sujet des écrous qui ne se dévissent jamais et surtout car il faut être deux pour faire dévisser les écrous des moyeux....Vous allez voir....

On a lever la voiture de coté afin de les faire reposer sur des cales en bois. Une fois fait, on dégage les deux roues avant, afin d'être tranquille avec ça.

On a commencé par l'écrou de moyeu droit, car c'est celui qui est relié au cardan le plus long. On dématte l'écrou (en gros, on retord dans l'autre sens la sorte de rondelle qui empeche l'écrou de tourner)...

Et là, on le dévisse. C'est là qu'on rigole. On remet deux vis de roue sur le moyeu afin de pouvoir caler une barre à mine ou un levier, pour empecher la roue de tourner. On pourrait éventuellement demander à quelqu'un de freiner sauf que si vous faites ça, vous allez niquer les vis de maintien des disques de freins.....donc, on fait levier, et l'autre personne dévisse l'écrou dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Je vous previens tout de suite : C'est une vraie merde à enlever, quand l'écrou est encore d'origine. On a utilisé des bras de levier super grand, et limite on était debout sur la tige. Donc ne désespèrez pas trop vite : ca s'enleve, mais c'est très dur ! Et pour ceux qui aurait un doute : le filet est bien à droite !

Ensuite, on dégage la rotule inférieur de suspension.....qui elle aussi a été une vraie merde à retirer. Il n'y a pas besoin de comprimer les ressorts, ça va tout seul, il suffit d'être patient et bien musclé. Surtout bien faire gaffe à ne pas abimer le caoutchouc de la rotule, sinon ça voudra dire qu'il faut la changer.


Ensuite on dévisse le roulement intermédiaire du cardan, qui contient deux petits écrous....et il suffit de bien les dévisser, et de tourner les boulons jusqu'à sentir qu'ils sont désengagés.

Et là, il suffit qu'une personne tienne le cardan, et un autre qui tire sur le porte fusée (ou le moyeu) et hop, le cardan sort tout seul du différentiel, et on peut enfin s'applaudir.

Et hop, on recommence pour la partie gauche, qui théoriquement est plus facile....sauf que l'écrou matté, était vraiment bien collé....solution : burin et marteau...Tant pis, on ne pourra plus le revisser dessus, mais là, c'était abusé tellement c'était collé. Voici la gueule de l'écrou.

On l'a bien eu le vilain (pour pas dire encu.....) !!!!!! Et voilà, c'est fini, le deuxième cardan est déposé.

Et voilà, fini pour la journée. On range l'atelier, et on remet les planches sur la fosse et le capot afin de tout faire propre.

Ce qu'il reste à faire sur la XAD :

1) Enlever le cable d'embrayage que j'ai oublié aujourd'hui
2) Soutenir le moteur et le désolidariser de la carcasse
3) Remonter les roues pour la mettre dehors


page précédente :     Mise en place et vidanges
page suivante :         Moteur XAD dehors




Publié dans Revision 205

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Artomon 24/01/2007 20:21

Eh bien eh bien, que de boulot :D Courage pour le reste ^^ et le bonjour a tout le monde de part chez toi :)Alé tchuss ^^PS: super dossier ^^